LDC CAF : Du lourd attends le Horoya AC en 1/4 de finale

Qualifié brillamment après sa victoire à domicile face à Orlando Pirates (2-1), le Horoya AC (2e de sa poule) attends du très lourd en quarts de finale de la ligue des champions de la CAF. Le champion de Guinée héritera soit du Wydad Athlétic Club, du TP Mazembe ou d’Al Ahly du Caire…

Ce mercredi 20 mars au Caire, le Horoya AC connaîtra son adversaire à l’issue du tirage au sort des quarts de finale de la ligue des champions africaine. Tous les premiers des groupes seront regroupés dans un pot, ainsi que les deuxièmes (les équipes de même pot ne se rencontre point).

Deuxième de la poule B derrière le tenant du titre, l’Espérance de Tunis, le représentant guinéen héritera de l’une des équipes ayant terminé première des 3 autres poules, et ce sera forcément un gros. Puisqu’il s’agira soit du Wydad AC, d’Al Ahly ou du TP Mazembe…

Wydad AC, premier du groupe A
Vainqueur en 2015, le Wydad Athletic Club de Casablanca reste l’un des ogres du vieux continent. Un peu comme le Horoya AC, il arracher a arracher sa qualification lors de la dernière journée grâce à une victoire cruciale face à Mamelodi Sundowns (un peu comme le Horoya d’ailleurs).
Pas si fringant et beaucoup moins efficace qu’à l’accoutumée, le Horoya peut réussir un coup face au Wydad de ces derniers mois. Mais attention, les équipes du nord ne réussissent pas si souvent au HAC.

TP Mazembe, premier du groupe C
Qualifié dans un groupe beaucoup moins relevé que celui du Horoya ou du Wydad, le Tout Puissant Mazembe reste cependant une équipe redoutable en phase à élimination directe. Même si son dernier sacre dans la compétition remonte à 2015, le club congolais cinq (5) fois vainqueur n’a jamais quitté l’élite du football africain. Le Horoya AC a eu la chance de tester cet adversaire il y’a deux ans en coupe de la CAF (nul 1-1 à Conakry et défaite 2-1 à Lubumbashi, entre Mai et Juillet 2017).
Dipita Ebélé aimerait remarquer dans ce grand stade congolais…

Al Ahly SC, premier du groupe D
Si jamais le Horoya AC tombait sur l’équipe égyptienne du Caire, ce serait une occasion énorme de tenir sa revanche suite à son élimination lors de la dernière campagne. Le club de la capitale égyptienne avait réussi à tenir en échec le champion de Guinée à Conakry (0-0), avant de dérouler au retour à domicile (4-0) un 22 septembre 2018. Une opportunité de laver l’affront? Oui… mais pas forcément un bon tirage. Puisque, même s’il n’a pas gagné le trophée depuis 2013, il reste néanmoins l’équipe la plus titrée au palmarès. Et comme on le disais plus haut, les équipes du Nord ne réussissent pas trop au Horoya AC.

Accéder au top 8 africain est déjà une bonne performance pour le champion de Guinée, mais se hisser dans le dernier carré de la compétition, c’est encore un exploit qui lui permettra de franchir un cap important. Et puisqu’il n’y a pas de bon tirage, autant en profiter et se faire plaisir en espérant que la chance du vainqueur soit à nos côtés.

Ibrahima Kalil Kouyaté @LeJeuneElhadj

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique