CAF-FIFA : L’INTERPELLATION DE AHMAD À Paris CONFIRMÉ !

Un coup de tonnerre dans le paysage du football africain, après la décision inédite de la confédération africaine de football de rejouer la finale retour de la ligue africaine des champions qui mettait aux prises le Wydad de Casablanca et l’Espérance Sportive de Tunis, c’est désormais le patron de la CAF qui vient d’être arrêté à Paris en France.
Il faut dire que,  le football africain est entrain de traverser une période sans précédent cette semaine.
Car, ce n’est plus un secret, le président de la plus grande instance du football du continent, le malgache, Ahmad Ahmad est interpellé ce jeudi à Paris par l’Office Central de lutte contre la corruption et les Infractions Financières et Fiscales.  » Effectivement, arrestation a eu lieu » confirme Constan Omari, vice président de l’instance du football africain.
Cette arrestation est confirmée par la CAF et par la FIFA. Selon le magazine Jeune Afrique les faits remontent en 2018 lors du Championnat d’Afrique des nations(CHAN). Pour l’OLIF, la Confédération Africaine de Football(CAF) est accusée d’avoir  rompu unilatéralement un  contrat avec Puma au profit de la Société  Technical Steel avec  un surcoût estimé à 830 000 dollars,  juste avant la compétition.
Il faut rappeler que le malgache  était présent à Paris, notamment à l’hôtel Barri pour le congrès de la Fédération Internationale de Football Association ( FIFA).
« Le contrat avec Technical Steel a été fait de manière transparente. Les sommes engagées par la CAF ont été toutes validées. Je regrette que des personnes cherchent à nuire à notre volonté de réhabiliter l’image de la CAF », le disait tout récemment Ahmad Ahmad.
Malheureusement, ce coup de massue sur le football africain est mal venu, d’autant plus que, c’est à quelques jours du coup d’envoi de la coupe d’Afrique des nations,  Egypte 2019(21 juin au 19 juillet).
Diongassy BAH

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*