Match amical : la Gambie calme le Syli National !

Première sortie, première fausse route pour le Syli National de Guinée. Les hommes de Paul Put n’ont pas réussit leur premier test face à des Gambiens qui ne seront pas à la prochaine CAN. Surpris juste avant la pause, les guinéens n’auront jamais su élever leur niveau en seconde période malgré quelques bonnes entrées en jeu, pour recoller au score (1-0).

Les supporters étaient impatients de voir leur équipe à l’épreuve. Après un début de stage éphémère et une remise de drapeau qui avait tourné au bain de foule, le Syli attirait ce soir l’attention de tout le peuple de Guinée. Sur la pelouse annexe du stade de Marrakech, les Gambiens se sont montrés plus altruistes et réalistes pour l’emporter finalement 1-0.

Dans un 4 3 3 aligné par Paul Put, avec la première de Dyrestam (auteur d’un match plus que correct), de Julien Janvier mais aussi de Paye Camara, le Syli maîtrise pourtant son début de match et oblige l’adversaire du soir à défendre dans sa moitié de terrain. Mais ni Traoré (20e), ni Diawara (35e), ni Janvier (36e), ni Kamano (42e) ne réussiront à tromper le gardien Gambien. Ce sont même eux qui vont réussir à percer le bloc guinéen juste avant la pause. Sur une perte de balle de Traoré venu chercher le ballon au milieu de terrain, lattaquant Gambien fixé la défense du Syli, et bat un Naby Yattara qui jusque là passait une soirée tranquille.

Au retour des vestiaires, Paul Put lance Mohamed Yattara, Ibrahima Cisse et Sory Kaba à la place de Mady Camara, Ibrahima Traoré et Paye Camara. Les trois entrants se montrent intéressants et arrive à combiner dans les petits espaces. Les Gambiens procèdent en contre et tentent de profiter des espaces laissées derrière par le Syli.

Mais malgré quelques opportunités des deux côtés et l’entrée en jeu d’un attaquant supplémentaire (Idrissa Sylla) , le score ne bougera pas, et c’est finalement les Gambiens qui repartent avec la victoire au terme d’un match plutôt calme en intensité.

La rédaction

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*