ITALIE : LE PRESIDENT DE LA FIGC SUSPENDU 6 MOIS

taveCarlo Tavecchio, président de la fédération italienne de football, vient d’être suspendu pour les six prochains mois par la commission de discipline de l’instance dirigeante du football européen. Le boss du foot italien paie ainsi la conséquence de ses phrases racistes prononcées le 25 juillet dernier, alors qu’il était en pleine campagne pour le poste de président de la FIGC.

«Opti Poba est arrivé ici et avant il mangeait des bananes, aujourd’hui il joue titulaire à la Lazio de Rome.» ses propos avaient relancé la polémique sur le racisme dans ce pays gangrené par ce phénomène, notamment dans plusieurs stades où l’expression du racisme est quotidienne. Consciente de la faute professionnelle commise par son numero1, la FIGC s’est pressé de réagir à cette sanction de l’UEFA : «Après avoir expliqué sa position, Carlo Tavecchio (…) a décidé d’accepter la décision de l’UEFA, et ce afin d’éviter la prolongation d’un contentieux qui aurait opposé l’UEFA à la FIGC pendant une longue période et qui n’aurait pu trouver une solution que devant le TAS»

IL MANQUERA L’ELECTION DU 24 MARS

Le 24 Mars prochain à Zurich aura lieu l’élection à la présidence de l’UEFA. La sanction de Tavecchio courant jusqu’au 7 Avril prochain, le président de la fédération italienne de football ne prendra donc part à ce congrès. De plus, le président de la fédération italienne s’est vu imposer l’organisation d’un événement spécial en Italie pour «sensibiliser à la lutte contre le racisme et aux principes édictés par l’UEFA».

Alpha BALDE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique