MAROC : LE PAYS DEMANDE UN REPPORT DE LA CAN2015

rocoPrévue dans trois mois sur son sol (du 17 janvier au 8 février), le Maroc, pays hôte du tournoi,  par la voix de son ministère de la santé et rapportée par le ministère des Sports, sollicite le report de la Coupe d’Afrique des Nations de football.

Dans une correspondance adressée par le ministère de la santé au département des sports, celui-ci s’inquiète d’une propagation du virus sur son sol durant l’évènement qui aura lieu sur son sol. Le ministère dit vouloir « éviter les rassemblements auxquels prennent part des pays touchés » par le virus qui a désormais fait plus de 4000 morts dans l’Ouest du continent, selon MSF.

Selon une source du ministère des sports, une rencontre serait déjà prévue entre une délégation officielle marocaine et les autorités de la Confédération Africaine de Football, notamment le président Issa Hayatou, dans le but « d’examiner les mesures de mise en œuvre de ce report ».

Le Paradoxe Marocain

Pourtant malgré une grande communauté guinéenne (notamment des étudiants) vivant au Maroc, aucun cas d’Ebola n’a été signalé dans le pays. Mieux, le Maroc est l’un des seuls pays à avoir conservé ses échanges aériens avec les pays (Sierra Leone, Guinée, Libéria) gravement touchés par le virus. Ces dernières semaines, le Maroc avait maintenu une certaine forme de sérénité en ce qui concerne la gestion du cas Ebola et l’organisation de la grande messe footballistique du continent africain (17 janvier – 8 Février).

Après avoir vu ses matchs délocalisés par la CAF, la Guinée a trouvé refuge au Maroc. Le royaume n’a opposé aucune résistance aux autorités guinéenne pour installer leur camp de base au Welleness Center Sport de Casablanca. D’ailleurs la Guinée y a disputé son premier match des éliminatoires face au Togo ( le 05 Septembre dernier), et disputera demain son second match sur le sol marocain face au Ghana.

Une seule CAN reportée dans le passé

Il faut rappeler que le 31 juillet dernier, les Seychelles déclaraient forfait pour les éliminatoires de la CAN 2015, pour éviter sa rencontre avec l’équipe de la Sierra Leone, un des pays touchés par le virus. Dans le passé, une seule Coupe d’Afrique des Nations s’est vu reporté par les autorités footballistiques du continent. La Coupe d’Afrique n’aura pas lieu en 1961 (à sa création, la compétition se jouait les années impaires, avant qu’en Mai 1967 le règlement ne soit modifié et que les CAN se disputent tous les deux ans les années paires. Avant de revenir à la première formule). La troisième édition est repoussée d’une année à cause du coup d’Etat militaire manqué en décembre 1960 en Ethiopie, et aussi du retard à l’allumage notamment les travaux pour la restauration du stade Hailé-Sélassié qui devait accueillir le tournoi.

L’éventuel report de la CAN 2015 constitue un dossier épineux supplémentaire  pour la CAF, qui doit déjà gérer le retrait de la Libye pour l’organisation de l’édition en 2017, en raison de l’instabilité sécuritaire et politique qui sévit dans ce pays. Par le passé, Tripoli s’était déjà vu retiré l’organisation de la CAN 2013 et avait été remplacé par l’Afrique du Sud…

Alpha BALDE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique