GUINEE – GHANA : LES NOTES DU MATCH

syi perfIndispensable pour passer au révélateur les performances des joueurs, la rédaction de 100% FOOT inaugure pour vous les notes des joueurs. Comme cela se fait partout ailleurs…

Absent en première période, Ibrahima Traoré aura été le meilleur guinéen de la soirée d’hier, grâce à une seconde mi-temps de haute voltige. Naby Yattara ou aussi Fodé Camara restent parmi les éléments positifs à retenir dans cette affiche. Alors que Florentin Pogba ou encore Issiaga Sylla ont été un peu en dedans face aux Black Stars.

Naby Yattara (6) : Depuis quelques matchs désormais, le gardien remplaçant d’Arles Avignon semble sur un nuage. Malgré un but encaissé, et quelques sorties aériennes non maîtrisées, il a été auteur d’un match correct. Notamment en faisant parler sa détente sur  ce ballon parfaitement brossé par Gyan Asamoah que tout le monde voyait au fond en seconde période.

Issiaga Sylla (4) : le latéral toulousain aura tout raté hier soir. D’habitude très actif sur son couloir gauche, l’ancien joueur du Horoya a été beaucoup mis à mal par la présence d’Atsu dans sa zone. D’habitude précis sur ses passes, Issiaga a manqué tous ses centres sur la pelouse Mohamed V. Même s’il s’est un peu repris après le repos, il a connu un premier acte pénible, lors duquel il a notamment adressé une passe en retrait dangereuse pour son gardien de but. On l’a connu beaucoup mieux sous les couleurs du Syli.

Fodé Camara « Kuffour »  (6) : Pas besoin de jouer en Europe pour se mesurer aux grands et réaliser une bonne performance. Pour sa deuxième association avec Pogba, le champion de Guinée en titre aura été le meilleur de la charnière, hier soir. Présent dans l’impact physique, il a posé pas mal de soucis aux attaquants ghanéens. Titulaire depuis l’absence de Kamil Zayatte, l’ancien joueur du Fello Star de Labé prouve qu’on peut compter sur lui.

Florentin Pogba (4,5) : Contrairement à son compaire de la charnière centrale, le stéphanois s’est montré un peu dans le zig lorsqu’il fallait être dans le zag pour son retour en sélection. Sur le but ghanéen, l’ancien sedanais joue mal le hors-jeu et reste en retard sur son adversaire. Il a aussi affiché un manque de communication notable avec son gardien de but, en témoigne cette tête qui a failli se transformer en csc en seconde période. On attend plus de lui…

Abdoulaye Sylla (4) : Ce n’était pas évident pour le jeune joueur qui vient de s’engager avec le SCO d’Angers. Il avait notamment un certain André Ayew dans sa zone. Ce qui a empêché le latéral droit de participer au jeu de son équipe. Des latéraux bas qui ont d’ailleurs empêché le Syli de développer un jeu en première période. Même s’il a eu tendance à faire quelques montées en seconde période, la menace Ayew l’a souvent mis sur la garde.

Boubacar Fofana (3) : Loin, tellement loin du joueur qu’on avait vu face aux Eperviers du Togo. Il est évident que le haut niveau du milieu de terrain ghanéen ne l’a pas aidé. Il est notamment coupable sur le but de Gyan, avec un ballon perdu dans une zone dangereuse de son équipe. Placé en sentinelle devant la défense, il a eu du mal à orienter le jeu.

Naby Kéita (4) : Commence-t-il à être gagné par le syndrome de l’inconstance ? Très bon pour sa première face au Mali en amical il y’a quelques mois, mais aussi face au Togo, Naby Kéita semble rentré dans les rangs depuis. Hier, il a eu du mal à être le dépositaire du jeu au milieu de terrain. Sur un excellent service d’Idrissa Sylla, le joueur de Salzbourg manquait l’égalisation à un moment où un but guinéen aurait pu certainement changer la suite des évènements. Il a été beaucoup plus à l’aise lorsqu’il est descendu d’un cran après la sortie de Boubacar Fofana.

Ibrahima Sory Conté (5,5) : C’est l’un des rares à avoir réussi à poser le jeu même en première période, lorsque l’équipe avait du mal à aligner deux passes de suite. Le joueur d’Anderlecht a ensuite élevé son niveau de jeu en seconde période pour mieux alimenter ses attaquants devant.

Seydouba Soumah (5) : Un petit peu à l’image de Robinho (très technique, mais brouillon dans le dernier geste), « Konkolé » a mis à mal la défense adverse à chaque ballon touché. Déroutant dans ses dribles, et percutant, il a été le meilleur guinéen en première période. Mais très inefficace dans le dernier geste, beaucoup de passes manquées dans les derniers mètres, le joueur de Bratislava aurait pu tuer le match à lui tout seul s’il s’était montré plus serein.

Ibrahima Traoré (7) : Comment passer d’une accalmie à une tempête en l’espace de quelques minutes. Très discret et beaucoup de mauvais choix en première période, le capitaine du Syli a totalement revu sa copie au retour des vestiaires. Plus percutant, plus altruiste et très en jambe, le joueur de la Bundesliga est l’homme du match côté guinéen hier soir. Sur un génie personnel, il réussit à défier la défense ghanéenne avant de placer une mine dans le but des Black Stars. Il aurait pu rééditer l’exploit quelques minutes plus tard, mais sa tentative passait juste au-dessus du but ghanéen.

Idrissa Sylla (5,5) : Trop esseulé lors des 45 premières minutes, l’attaquant de Zulte n’a pas eu l’occasion de son montrer. Au retour des vestiaires, il s’est montré beaucoup plus mobile et généreux sur le front de l’attaque, avec notamment un tir non cadré dans la surface ghanéenne. Avec ses appels, il a libéré de l’espace et permis à ses ailiers de repiquer dans l’axe.

Sadio Diallo (4) : Entré en cours de jeu à la place de Boubacar Fofana, le Merlu a apporté un peu plus de rythme dans l’entre jeu du Syli. Mais comme toujours, la  nonchalence légendaire de l’ancien Rennais lui a empêché de prendre des initiatives sur le terrain. Même si balle aux pieds, il a parfois réussi à trouver dans le bon tempo ses coéquipiers.

Abdoul Razzagui Camara : Pas de note pour le peu de temps de jeu qu’il a eu. Mais le joueur du SCO d’Angers est la preuve qu’on préfère la qualité à la quantité. En pleine renaissance avec son club en ligue2 française, « Razza » a prouvé qu’il était tout simplement le joueur guinéen le plus en forme du moment. Pour son retour sur le pré avec la sélection, l’ancien sochalien a été au départ du but de Traoré.

La rédaction

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique