GUINEE-GHANA : LA MINISTRE DES SPORTS ACCUSEE DE SURFACTURATION

domDécidemment les mauvaises habitudes ont longue vie en Guinée. A en croire certains confrères de la place, la ministre des sports, Domani Doré, aurait surfacturé les frais d’hôtel de l’équipe nationale du Ghana à Casablanca. Des accusations démenties cet après-midi par la ministre dans une conférence de presse pour l’occasion.

Pour la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2015, la Guinée recevait le Ghana. Et malgré le fait que le match soit délocalisé à Casablanca, ce sont les autorités guinéennes qui ont payé les frais d’hôtel des Black Stars du Ghana. En effet, selon des confrères qui étaient sur place, la ministre qui aurait même fait voyager son animal domestique (un chien), aurait présenté au gouvernement guinéen une facture de 400 euros par chambre, alors que le coût réel de la chambre n’était que de 105 euros. Soit une surfacturation de 295euros par chambre.

Visiblement étonnée par ces accusations, la ministre a essayé de mettre les choses au claire. Alors qu’avant le déplacement de l’équipe nationale et de ses adversaires étaient pris en compte par les cadres du département des sports, désormais cela est confié à une agence spécialisée, a-t-elle martelé. Pour ce match, Domani Doré précise que la gestion logistique de ce match de la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2015 a été confié à une agence marocaine qui a coutume de travailler avec la fédération royale marocaine de football pour ce qui est du déplacement et de la logistique des Lions de l’Atlas.

Après cette défense qui semble légère et simpliste, la ministre des sports a donné la parole à son DAAF qui a apporté plus de clarté dans les détails des comptes. En effet, celui-ci a rappelé que ce sont 145euros qui ont été débloqués pour les chambres uniques, et 185euros pour les chambres doubles. La délégation ghanéenne ayant décidée de changer d’hôtel a bien évidemment réglé la différence du coût des frais d’hébergement. Amara Dabo a également précisé que le budget débloqué pour cette rencontre était de 20 milliards de francs guinéens, et qu’à ce jour 161. 680 euros ont été reversés au trésor public.

Alpha BALDE

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique