TOGO – GUINEE : GBIN GBIN SO !

togo-guineeVoilà qui pourrait servir de match référence pour le futur de cette jeune équipe de Guinée. En déplacement à Lomé, le Syli National de Guinée n’a pas fait dans la dentelle. Les coéquipiers de Seydouba Soumah, homme du match et auteur d’un triplé, ont passé le savon aux Eperviers du Togo. 4-1 score final.

Comme le veut sa marque de fabrique, le Syli confisque le ballon d’entrée de jeu. Organisée dans son 4-3-3 habituel mis en place, maintenu et entretenu par Michel Dussuyer, la Guinée déroule et met à mal l’entrejeu togolais pourtant en supériorité numérique avec son 3-4-3. Juste après le quart d’heure de jeu, Issiaga Sylla profite d’une double erreur dans la surface togolaise –Ayité renvoie mal un coup-franc puissant de Florentin Pogba, et derrière le gardien rate totalement sa sortie dans les airs- avant d’ajuster son lobe pour trouver le chemin des filets. La bande à Adebayor est sonnée et va repartir à la charge. A la demie heure de jeu, Pogba est coupable d’une faute dans la surface guinéenne. Adebayor n’est pas autorisé à tirer le pénalty à cause de l’intervention des soigneurs quelques minutes plutôt. Ayité, le joueur du FC Nantes, s’élance mais échoue face à Naby Yattara.

Conscients de la fébrilité de son avantage, les poulains de Dussuyer repartent à l’assaut du but adversaire. A cinq minutes de la pause, le jeune gardien togolais, Djehani, est encore coupable d’une mauvaise sortie. Seydouba Soumah ne va pas se faire prier pour enfoncer le clou. Les Eperviers vont tenter l’impossible pour revenir dans la partie. Mais la tentative d’Ayité est dévié en corner par Yattara.

Les coéquipiers d’Adebayor sont les premiers à revenir sur la pelouse. Histoire d’annoncer la couleur pour cette seconde période. Comme à l’aller, le Togo s’était vu infligé le même score avant de livrer une solide deuxième mi-temps. Mais cet après midi, les deux du foot ont choisi leur camp. A l’heure de jeu, le joueur de Bratislava sort ce qu’il maîtrise de mieux dans son répertoire. Oublié par son vis-à-vis, Seydouba Soumah déboule côté droit avant d’ajuster parfaitement, plein de sang froid, le dernier rempart togolais. A 3-0, la messe semble désormais dite pour des Eperviers perdus devant leur public. Comme pour remuer le couteau dans la plaie, Seydouba Soumah, cinq minutes plus tard, s’offre un triplé. Son premier sous les couleurs du Syli National.

Avec un tel avantage les joueurs semblent moins concernés, surtout dans l’abattage défensif. Florentin Pogba, encore lui, va commettre son deuxième pénalty de la soirée. Le stéphanois est averti, et cette fois-ci Adebayor peut se faire justice. Le joueur des Spurs trompe pour la première fois du match Naby Yattara.

Dans les tribunes, la défaite a du mal à passer chez les supporters qui commencent à lancer des projectiles et à s’en prendre aux quelques centaines de guinéens qui avaient le déplacement. Sur la pelouse, malgré quelques changements effectués de part et d’autres, le score n’évoluera plus. Le Syli National se relance totalement dans ce groupe E complètement fou, à une journée de la fin. Désormais, le Syli avec 7pts occupe troisième place du groupe –à égalité avec l’Ouganda qui reste devant le Syli grâce à un goal average particulier favorable aux Crânes Ougandais- et à reste au contact du leader, le Ghana (8pts) qui a chuté un peu plutôt devant l’Ouganda.

Alpha BALDE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique