GROUPE C : PAS DE FAUX PAS POUR L’ALGERIE

ALGERIE_SUPPORTERS-640x320Très convaincant lors du mondial brésilien, et invaincu lors des éliminatoires de la CAN, l’Algérie se présentait en favoris face à des Sud-Africains, eux aussi, invaincus lors des éliminatoires. Grâce à des buts de Ghoulam et de Slimani, entre autres, mais aussi un excellent Rais M’blohi dans les buts, l’Algérie réussit son entrée en lice dans le tournoi.

L’Algérie va bien démarrer la partie, en enchaînant les assauts devant le but sud-africain, même si elle n’arrive pas se procurer des occasions précises. Brahimi sollicite Keet sur une frappe de loin. Mais son tir est capté sans soucis par le gardien adverse (20e). Mais les Bafana-Bafana commencent à sortir la tête de l’eau. Trois minutes plus tard, le capitaine Furman voit sa tentative déviée par M’Bolhi sur la transversale. Les rôles s’inversent et l’Algérie souffrent. A quelques minutes de la mi-temps, Mayisa ouvre parfaitement son pied, mais encore une fois M’Bolhi réalise une excellente parade pour sauver les siens. Malgré ses vingt premières minutes intéressantes, l’Algérie est heureuse de rentrer avec ce score de 0-0 aux vestiaires.

Au retour des vestiaires, les sud-africains maintiennent le même rythme qu’en première période. Cinq minutes après la reprise, les Bafana-Bafana ouvrent le score sur une superbe action collective. Vilakazi trouve Rantie dans la surface algérienne qui remise pour son partenaire d’une subtile talonnade. Vilakazi sert dans la foulée idéalement Phala qui conclut du droit. Malgré son ouverture du score, l’Afrique du Sud continue à pousser. Vilakazi, fauché par Mandi, offre un pénalty à son équipe. Mais derrière, Tokelo rate le cadre, et voit son tir s’écraser sur la transversale. Acculés et bousculés, Gourcuff décide de rafraîchir son jeu. Belfodil et Taider font leur entrée en jeu. L’Algérie refait surface dans le match, et sur un centre de Brahimi, Hlatswayo trompe son gardien et marque contre son camp (67e).

Mais les hommes de Mashaba n’ont pas dit leur dernier mot dans ce match très disputé. Puisque dans la foulée de l’égalisation, Rantie se montre plus rapide que la défense algérienne. Mais l’attaquant des Bafana Bafana bute encore sur un excellent M’Bolhi encore dans sa forme du mondial brésilien. A un quart d’heure de la fin du match, Ghoulam va doucher les espoirs sud-africains. Le latéral napolitain efface Manyisa, avant de rentrer dans la surface et d’armer une lourde frappe. Keet ne peut que détourner le ballon dans son but (2-1). L’Algérie va faire le break grâce à Slimani. Servi à l’entrée de la surface adverse par Taider, l’attaquant du Sporting rentre sur son pied gauche avant d’armer une frappe à ras du sol. Darren Keet se couche mais le portier des Bafana Bafana laisse le ballon passer sous son corps.

Grâce à ce succès, l’Algérie met fin à 25 ans de disette en ouverture de CAN en s’imposant dans la douleur face à une surprenante sélection sud-africaine. Menés au score, les Algériens ont renversé une situation compliquée, d’abord sur un but contre son camp de Hlatswayo puis par des réalisations de Ghoulam et Slimani. De leur côté, les Bafana Bafana peuvent regretter le penalty manqué par Rantie alors que l’Afrique du Sud menait 1-0.

Alpha BALDE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique