IL EST L’HEURE D’ECRIRE L’HISTOIRE !

sylGrâce à son résultat nul (1-1) face à la Côte d’Ivoire en marge de la première journée, le Syli National de Guinée peut se permettre de rêver d’un nouvel exploit dans cette 30ème édition de la CAN qui nous dévoile son lot de surprise depuis le coup d’envoi donné le 17 janvier dernier. Ce soir (19H GMT), Michel Dussuyer et ses poulains peuvent écrire une des plus belles pages de l’histoire du football guinéen…

La Guinée n’a plus battu le Cameroun depuis 36 ans !

Reversé dans une poule D très relevée (le Syli est en compagnie de la Côte d’Ivoire, du Cameroun et du Mali deux fois meilleurs troisièmes lors des deux dernières éditions), le Syli fait figure de petit poussin au milieu de cadors du football africains (4 titres pour le Cameroun, un seul pour la Côte d’Ivoire). Le Mali n’a jamais gagné lui aussi le trophée mais a terminé une fois sur la deuxième marche du podium (1972), tout comme la Guinée, mais a réussi à se hisser à deux reprises sur la troisième marche du podium lors des deux dernières éditions en venant à chaque fois à bout du Ghana.

Opposée à des Lions devenus domptables ces dernières années sur le continent (le Cameroun n’avait plus participé  à une CAN depuis 2010), la Guinée qui a toujours convaincu par son jeu léché et la créativité de ses individualités peut, en cas de succès ce soir, s’affirmer aux yeux de tout un continent comme un véritable espoir à prendre au sérieux. Mais pour cela, il faudra d’abord venir à bout d’un Cameroun qui a convaincu tous les observateurs lors des éliminatoires de cette CAN. Même si il a déçu lors de son premier match face au Mali (1-1), le Cameroun a la faveur des chiffres avant ce choc de la deuxième journée du groupe D. En effet pour retrouver la trace d’une dernière victoire du Syli sur les Lions camerounais, il faut remonter à 1979. La Guinée l’avait alors emporté 3-0 à Conakry en match aller des éliminatoires de la CAN 1980. Et malgré une défaite sur le même score à Yaoundé, au match retour, le Syli avait réussit  à composter son billet pour sa quatrième CAN de son histoire. Mais depuis lors, le Cameroun n’a plus connu de désillusion face à la Guinée. Pire, dans la tête des supporters guinéens on a encore en mémoire ces éliminatoires de la Coupe du Monde 94, lorsque le Cameroun avait mis fin aux rêves de millions de guinéens de participer à une phase finale de coupe du monde, grâce à sa victoire 1-0 à Conakry au match retour.

Qui succédera à Souleymane Oularé ?

Les Lions indomptables restent sur une épatante série de 10 matchs sans défaite face à la Guinée. Malgré un doublé de Souleymane Oularé lors de la CAN 1998 (la Guinée était menée 2-0 après 44 minutes de jeu), le Syli n’avait pas réussit à venir à bout de solides lions ce jour là. Comme ce soir, les deux équipes s’étaient rencontrés au compte du deuxième match de leur groupe. Mais au final, les Camerounais s’étaient qualifiés en étant leader du groupe, alors que la Guinée prenaient le chemin inverse en terminant troisième du groupe A. Ils ne le savent peut-être pas, mais en battant le Cameroun ce soir sur la pelouse de Malabo, les coéquipiers du capitaine Ibrahima Traoré auront écrit une page de l’histoire du foot guinéen. Celle resté vierge depuis le 3-0 de 1979 à Conakry. A eux de se montrer à la hauteur face à des camerounais plus que jamais conscient de l’enjeu du match, avec le retour d’un Stéphane M’bia époustouflant avec le FC Séville…

Alpha BALDE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*