GHANA – GUINEE: REACTIONS DE MICHEL ET D’IBRAHIMA TRAORE

michel et traoréAprès avoir pris une lourde défaite 3-0 face aux Blacks Stars du Ghana dimanche en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations, Michel Dussuyer lors de sa conférence de presse d’après-match en tires les leçons de cette élimination catastrophique. Pour le technicien français, son équipe n’a vraiment pas été à la hauteur dans ce match.

C’est enfin sur une note très négative que l’équipe guinéenne quitte la 30e édition de la Coupe d’Afrique des Nations face au Ghana (3-0). Comme il est de coutume, en conférence de presse le coach de la sélection guinéenne n’a pas lésiné sur les mots pour expliquer cette raclée prise à une étape cruciale de la compétition. « On est tombé sur plus fort que nous ce soir, on a pris un but matinal et un second juste avant la mi-temps. On a pas su relever notre niveau de jeu pour pouvoir inquiéter cette équipe du Ghana et après c’est un troisième but magnifique qu’on encaisse en seconde période. On quitte la CAN avec quelques regrets par rapport à ce match, mais il ne faut pas oublier le chemin parcouru…. ».

Après cette piètre prestation du Syli face Ghana, plusieurs observateurs critiquent les choix du coach et sont même pessimistes quant à son avenir à la tête de cette équipe guinéenne. Mais pour Michel Dussuyer, ce n’est pas le moment de parler de son avenir avec le syli : « je ne suis pas là pour parler de mon avenir, on est là pour la rencontre perdue contre le Ghana, mon avenir et sur ce que je vais faire, on en parlera dans les prochains jours » conclura-t-il.

Quant à Ibrahima Traoré l’un des meilleurs joueurs Guinéens de cette compétition, le joueur de Mönchengladbach présente ses excuses au peuple et supporters guinéens pour cette élimination honteuse de son pays face au Ghana dimanche. « Comme le coach l’a dit, on savait ce qu’on avait à faire face à une grande équipe du Ghana, mais on a pas su inquiéter cette équipe et on a pas été bon du tout, de la première à la dernière minute. C’est vrai qu’on a souvent parlé de manque d’expérience à notre niveau, mais si on veut grandir et faire de grandes choses, il faut forcément battre une grande équipe, malheureusement on l’a pas fait ce soir. C’est n’est pas ce qu’on a voulu démontrer, donc je présente mes excuses à mes compatriotes pour cette désolante prestation » a –t-il indiqué.

Avec cette déculottée reçue face à des Blacks Stars trop forts ce dimanche, des leçons doivent être tirées et des responsabilités situées à tous les endroits. Le Syli est égal à lui-même toujours en Coupe d’Afrique des Nations car en 11 participations, elle n’a pu disputer qu’une seule finale en 1976 perdue face au Maroc aux tirs au but.

 
Pathé Diallo

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique