DIVERS : PASCAL FEINDOUNO REVIENT SUR SON MALAISE DE L’AN DERNIER

pascal-feindounoConnu pour son talent et sa finesse dans le football, l’international guinéen Pascal Feindouno a failli perdre la vie un 18 mai 2014 au Parc Saint-Georges entre son club d’alors le FC Lausanne et le FC Bâle. Après un bref passage à Agadir, un club de la première division marocaine où il a résilié récemment son contrat, le milieu guinéen espère retrouver encore du sourire dans le football.

Lui qui a fait les beaux jours des clubs comme Bordeaux et l’AS Saint-Étienne n’est pas prêt à raccrocher encore ses crampons. Victime d’un arrêt cardiaque en mai 2014 avec son club le FC Lausanne, l’ancien capitaine du Syli national de Guinée n’est pas encore à oublier ce qui lu était arrivé dans ce match. Il a raconté sa mésaventure dans les colonnes de L’équipe. « Sous la douche, j’ai ressenti soudain une forte douleur à la poitrine. Je suis sorti m’allonger sur la table de massage en le disant à mes docs. Comme je n’ai jamais perdu connaissance, à un moment, je me suis vu mourir. Je me suis alors dit : ‘Paqui’, n’aie pas peur. Si tu as peur, ça va mal se passer. Mange la vie avant qu’elle ne te mange. Et tu t’en sortiras ».

Après ce malaise, Feindouno qui a subit une intervention chirurgicale au niveau de son cœur où on lui mit un ressort (un bio-résorbable) qui sera enlevé en mai prochain selon lui, espère bien encore retaper au foot. Il aura l’occasion de refouler la pelouse du stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne qu’il connait bien en match amical le 20 Avril opposant les amis de Zidane et de Ronaldo à une équipe des légendes des Verts dont il fait partie. « On me dit : ‘Et si tu tombes sur le terrain ?’ Je réponds ‘Je ne tomberai qu’une fois…’ Il y a des gens qui meurent en dormant. C’est la vie. Ce n’est rien. À mon avis, mon cœur est plus costaud qu’avant. Il faut se dire ça et être fort dans la tête. Sinon, tu ne vis plus ».

Il faut rappeler que les recettes de cette rencontre amicale seront reparties entre les pays touchés par le virus Ebola notamment la Guinée.

 

 

La rédaction

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique