Coupe nationale : le Horoya rejoint le COC en finale

horyaConakry– Le Horoya AC a facilement défait cet après midi le Satellite FC dans le choc des clubs de ligue1 , au compte de la deuxième demi finale de la coupe nationale.

Tout était au rendez-vous  cet après midi pour offrir un spectacle honorable aux supporteurs massivement mobilisés au Stade Annexe à l’occasion du duel de clubs de ligue1. Le ciel totalement dégagé, après des journées de pluies diluviennes sur la capitale et  l’enjeu qui entourait la rencontre avec deux clubs qui avaient tout à gagner, ont constitué les ingrédients de la rencontre.

Le Horoya sur tous les fronts

Conscient de l’enjeu du match, le Horoya attache du prix à la victoire dans cette deuxième demi finale face au Satellite FC. Une victoire finale  qui va lui permettre de jouer la Coupe de la CAF.

Dès l’entame de la rencontre, le Horoya AC s’installe et durablement dans le camp du Satellite. Osansey Mandéla, Dipita et Abdoulaye Paye Camara frôlent l’ouverture du score(4’, 7’  , 12’) dans le premier quart d’heure du match.

Le Satellite FC ne résiste pas longtemps au rythme imposé par son adversaire. Il abdique à la 23eme mn, quand Ibrahima Sory Bangoura, sur le coté gauche, d’un centre en retrait permet à Paye Camara d’ouvrir le score de la tête. Acculé dans son camp, le Satellite  inquiète pendant les ultimes moments de la première période  le Horoya. Samaké d’une frappe puissante oblige Kémo Camara à se dégager des poings.

Deuxième mi-temps facile pour le club de Matam

A la reprise, on s’attendait à une riposte du Satellite, mais c’était sans compter sur la volonté de vaincre des hommes de Théophile Bolla.   Comme à l’entame du match, le Horoya continue à pousser le Satellite dans son dernier retranchement. Ocansey Mandela lancé en profondeur, est fauché par Abdoulaye Kanté dans la surface de réparation et bénéficie  d’un penalty qui sera  transformé par Ibrahima Sory Bangoura (65’). Quelques minutes plus tard, le nouvel entrant Sékou Amadou Camara, aggrave le score en faveur du Horoya AC (74’).  Contre le cours du match, Aboubacar Léo Camara réduit le score pour le Satellite (77).

Réactions

Javier, entraineur du Satellite : « Je regrette cette défaite par ce qu’on pouvait mieux faire.  Mon équipe n’a pas joué. »

Théophile Bolla, coach du Horoya AC: « Je suis content des jeunes qui ont bien joué. On doit beaucoup travailler parce qu’on rencontre une équipe qui va jouer avec beaucoup d’orgueil et il faut gagner le trophée pour se maintenir dans l’aventure africaine.»

Lamine Mognouma Cissé

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique