FRANCE: Le Losc compromet ses chances

Losc_w647Le Losc aura fort à faire pour gagner sa place en Ligue des champions, la semaine prochaine, du côté de Porto. Les Lillois ont subi la loi des Dragons sur leur terrain, ce mercredi, en barrages aller (0-1), compromettant ainsi grandement leurs chances de qualification pour une sixième phase finale de C1.

Les Dogues redoutaient d’être secoués ce mercredi face à Porto, grand habitué de la Ligue des champions avec pas moins de 18 participations à son actif et deux coupes aux grandes oreilles dans son armoire à trophées. Ce barrage aller joué dans un stade Pierre-Mauroy plein comme un œuf a hélas pour le Losc tenu toutes ses promesses, les Portugais prenant leurs aises dans le Nord pour repartir au bercail avec un ascendant certain. Vainqueurs 0-1 à l’extérieur, les Dragons peuvent préparer sereinement le deuxième round, mardi prochain, dans leur antre.

Invaincus jusqu’alors cette saison après deux matches de championnat contre des promus et deux sorties continentales préliminaires face au Grasshopper de Zürich, les hommes de René Girard, certes solides, avaient néanmoins montré quelques lacunes quant à l’animation offensive de leurs 4-3-3 ou 4-4-2 alignés selon l’adversaire. En l’absence de Martin ce mercredi, le technicien gardois du Losc avait opté pour un 4-3-3 exigeant pour les Corchia et Origi chargés de percer dans les couloirs pour servir dans les meilleures dispositions Kalou. Seulement si les ailiers suscités ont fait de leur mieux devant l’imposant bloc lusitanien, les Dogues ont globalement manqué d’allant et de poids, subissant l’impact des visiteurs à la moindre accélération du jeu.

 

Corchia: « Ce n’est pas fini »

« On a un sentiment d’impuissance… On a pêché au niveau technique, notamment en première période, déplorait après coup Mavuba, sollicité sur l’antenne de beIN Sports. Ces matches-là se jouent sur des détails, notre action de la 45eminute on doit la mettre au fond, malheureusement on n’est pas assez efficaces. » Et le capitaine nordiste, toutefois, de conclure sur une note optimiste: « Ça va être très dur là-bas mais on va essayer de mettre un but, on va jouer à fond là-bas ! » Même promesse de la part de Corchia: « Il y a moyen de faire quelque chose chez eux, on sait que ce n’est pas fini. »

Reste que le but inscrit ce soir par Herrera, opportuniste renard à l’affut d’une parade exceptionnelle d’Enyeama sur une tête de Jackson Martinez, pèse lourd (0-1, 61e). Et que les troupes de l’Espagnol Julen Lopetegui n’ont assurément pas volé leur succès ce soir malgré le baroud d’honneur des Lillois dans le dernier quart d’heure. « C’est une belle victoire, on a sans doute fait le plus dur en l’emportant ici« , notait à l’issue de la rencontre l’ancien rennais et néo-Dragon Brahimi. « Ce but n’est pas décisif, ça ne s’arrête pas ici, il faudra aussi gagner à Porto« , nuançait pour sa part le buteur portuan. Nous n’en sommes effectivement qu’à la mi-temps de ces barrages de la Ligue des champions…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*