ALGERIE : LA FEDERATION NE VEUT PLUS DE JOUEURS ETRANGERS !

ALGERIE_SUPPORTERS-640x320Au terme d’une réunion de son bureau fédéral, la Fédération Algérienne de Football vient de taper fort. Elle interdit désormais tous les clubs algériens à recruter des joueurs étrangers, à partir de la saison prochaine. Pour justifier une telle décision, la F.A.F met en avant les « difficultés financières, et l’impossibilité d’obtenir des devises étrangères ». Des arguments qui ont du mal à convaincre le monde du foot africain…

Dans un pays où le mercato concernant les joueurs étrangers amenaient déjà à se poser des questions, en effet seuls les clubs de Ligue 1 étaient autorisés à recruter un maximum de trois joueurs étrangers par saison, la Fédération Algérienne de Football (F.A.F) fait place à une nouvelle polémique. A partir de la saison prochaine, tous les clubs algériens seront interdits de recruter un joueur étranger. Une décision prise par l’instance dirigeante du football algérien à l’issue d’une réunion de son bureau fédéral, et qui s’aligne dans le cadre des restrictions budgétaires et notamment celles liées à l’utilisation de devises étrangères pour le paiement de certains joueurs et entraîneurs, mais également dans le but d’aider les clubs à assainir leurs finances dans un climat où les salaires impayés de joueurs ne cessent d’augmenter.

« Concernant les joueurs étrangers et compte tenu des difficultés financières, de l’impossibilité d’obtenir des devises légalement pour payer les salaires, indemnités de formation et de solidarité des joueurs étrangers ainsi que devant les agissements de certains agents de joueurs et autres acteurs du football peu scrupuleux, le bureau fédéral a décidé d’arrêter le recrutement des effectifs étrangers dans les clubs professionnels« , indique le communiqué de la fédération.

Respect du contrat des joueurs encore engagés

Alors que la mesure commence déjà à faire grince des dents au niveau des présidents de certains clubs dont la réussite dans les compétitions continentales reposent en grande partie sur l’apport de joueurs étrangers, on peut tout de même se féliciter de la décision de respecter le contrat des étrangers évoluant déjà dans le pays. « Ils pourront jouer jusqu’à la fin de leur engagement avec le club. » Les clubs sont également invités à « revoir leur effectif de manière à faire des économies surtout que le nombre de joueurs non utilisés ne cesse d’augmenter et que la masse salariale devient exorbitante. »

 

Alpha BALDE

Twitter : @alphabalde91

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique