OM : BIELSA SE VA !

bielPersonnage ombrageux du football, Marcelo Bielsa a toujours déchaîné les passions partout où il est passé. Qualifié de « loco » – le fou- celui dont le nom sert d’appellation au stade des New Old Boys () a claqué la porte hier à l’Olympique de Marseille. Mais quelles sont les raisons de la démission d’un entraîneur qui avait pourtant bâti un effectif au cours d’un mercato qu’il a dirigé…

De l’investissement total, au renoncement absolu…

Le 27 Mai 2014, l’OM annonçait la signature de Marcelo Bielsa. Sur son site internet, le club phocéen officialise la signature de l’entraîneur argentin pour les deux prochaines saisons. Mais à peine arrivé sur la canebière, Marcelo Bielsa devient « loco ». En conférence de presse, l’entraîneur marseillais fusille sa direction à propos du mercato qu’il juge très décevant : «Le bilan de ce marché des transferts est négatif. Je crois que le président m’a fait des promesses qu’il savait intenables. Aucun joueur n’est arrivé à mon initiative. J’ai proposé douze options et aucune ne s’est concrétisée. J’ai appris la vente de Lucas Mendes au dernier moment».  L’état major olympien tremble. Pour qui connait le passé du vieux de 60 ans, une démission juste trois mois après son arrivée ne serait pas une anomalie. Car l’entraîneur argentin avait démissionné au bout de six petites journées à la tête de l’Espanyol Barcelone en 1998. Encore plus fort. Une année plutôt, alors patron du secteur sportif de l’Atlas, « El Loco » qui avait été sollicité pour tenter de sauver l’équipe à huit journées de la fin avait démissionné le jour de sa conférence de presse, qui n’aura d’ailleurs jamais lieu. Arguant qu’il ne pouvait pas travailler avec un président qui avait négliger le centre de formation qu’il avait lui-même contribué à organiser. Une attitude de fada…

Issue différente à L’OM. Ou comment retarder l’échéance… Quelques discussions entre les deux parties, et les choses semblent rentrer dans l’ordre au cours de l’hiver dernier. Pointilleux, acharné du travail en bon professeur d’éducateur physique qu’il fût, Bielsa transforme son équipe. Malgré un effectif très moyen, l’entraîneur argentin donne du plaisir au public du vélodrome, orphelin d’émotions depuis belles lurettes.

Bielsa a toujours eu l’habitude de prendre ses dirigeants au dépourvu. Hier après une défaite de son équipe à domicile (1-0 face à Caen), il prend le temps de répondre aux journalistes avant de lâcher la bombe. Devant un parterre de journalistes médusés, « El Loco » essaye d’expliquer ce qui peut paraître inexplicable. La déflagration est importante. Dans les vestiaires, c’est la panique. Les joueurs accrochés à leur smartphone apprennent la nouvelle via les réseaux sociaux. Mais qu’a-t-il bien pu se passer dans la tête du « loco » ?

Et si tout c’était joué jeudi dernier ? En effet, un évènement qui parait anodin aurait pu servir de signe d’alerte. Jan Van Winckel, le préparateur physique de l’OM quitte ses fonctions. Dans le communiqué du club, aucune raison n’est invoquée. Un scénario qui rappelle un autre dans la vie de Bielsa. Il y’a dix ans, l’entraîneur argentin avait claqué la porte quelques jours après le départ de son préparateur physique alors qu’il était coach de l’Atlas Guadalajara. Mais la goûte d’eau qui a fait déborder le vase serait sans nul doute la rencontre de la semaine. Rétif aux compromis, Bielsa n’a pas apprécié le changement de dernière minute lors des négociations sur la prolongation de son contrat. Tout semblait bouclé avec le président Vincent Labrune, avant que tout ne change. Lors de la dernière rencontre tenue Mercredi dernier, le boss marseillais n’est plus là. « Loco » furieux se trouve devant l’avocat de la propriétaire du club, Margarita Louis-Dreyfus, et Philippe Perez le DG du club. L’argentin se sent trahi et quand on s’appelle Bielsa, la « loccoattitude » finit par revenir au galop dès qu’une virgule change dans les clauses d’un contrat…

 

Alpha BALDE

Twitter : @alphabalde91

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique