SYLI LOCAL : LAPPE BANGOURA ET SA TROUPE ABANDONNÉS A EUX-MÊMES

syli localLe syli national local risque de ne pas participer au dernier tour des éliminatoires du championnat d’Afrique des Nations réservé aux joueurs locaux prévu le 18 octobre face au Sénégal. Les responsables de l’équipe estiment avoir été lâchés par les autorités en charge du sport. Ils réclament leur prime de la rencontre précédente contre le Liberia en éliminatoire du CHAN 2016 au Rwanda.

 

A deux semaines de la rencontre contre les Lions de la Teranga à Bamako, les hommes de Kanfory Lappé Bangoura menacent de ne pas prendre part à cette rencontre capitale pour la Guinée. L’encadrement et les joueurs demandent à ce que leur prime soit payée pour qu’ils puissent jouer ce match. Jusqu’à ce mardi le staff de Kanfory Lappé Bangoura et ses joueurs n’ont reçu aucun centime de la part des autorités en charge du sport en ce qui concerne les primes de match de l’avant dernier tour des éliminatoires du CHAN 2016 contre le Liberia.

En tout cas, c’est ce qu’à fait savoir ce mardi le premier responsable de l’équipe nationale locale de Guinée Kanfory Lappé Bangoura. « Depuis qu’on a joué en aller et retour contre le Liberia jusque-là on n’a pas nos perdiemes et on n’a pas nos primes. Nos droits ne sont pas réglés. Il faut rappeler à ceux qui nous doivent des primes, de les payer maintenant (…) les locaux sont vraiment bloqués » regrette le coach local.

Poursuivant, l’entraineur n’exclut pas d’arrêter les entrainements. « On s’entraîne, mais on risque d’arrêter parce qu’on est laissé à la marge. Si on n’a pas nos primes, on va arrêter les entraînements ». Si cela se concrétisait la FGF et le ministère des sports auront failli à leurs taches. Et cela pourra expliquer une nouvelle fois la non considération des autres équipes nationales (le syli local, cadet et junior) quant à leur participation dans les compétitions de leur catégorie.

Une situation moins surprenante quant on sait que la Guinée avait été écartée par le Mali lors des derniers éliminatoires de la même compétition en 2013 par faute de préparation. Cette équipe est prise en charge aujourd’hui par le président de l’AS Kaloum, Bouba Sampil qui avait payé de ses propres fonds le déplacement des joueurs et encadreurs sur le Mali et le Liberia.

 

 

Ibrahima Maci Bah

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique