MONDIAL U17 : LE SYLI CADET VA-T-IL S’EN SORTIR ?

syli cadetLes cadets guinéens vont pour la 4e fois participer à la phase finale de la Coupe du monde de leur catégorie au Chili du 17 octobre au 08 novembre 2015. Logés dans un groupe D hyper intéressant, les poulains de Hamidou Camara devront batailler dur pour sortir la tête de l’eau.

Après donc 1985, 1989 et 1995, l’équipe nationale cadette guinéenne participera pour la 4ème fois à cette compétition internationale de la FIFA dont le cout d’envoi sera donné le 17 octobre prochain au Chili. Une participation dignement arrachée lors de la dernière CAN U17 organisée à Niamey où les cadets guinéens ont fini 3e de la compétition derrière le Mali et l’Afrique du Sud. Après le tirage au sort effectué au début du mois d’aout passé, les jeunots guinéens ont hérité d’un groupe assez compliqué où il sera difficile de se qualifier pour les quarts de finale de la 16e édition de la Coupe du Monde U17. A deux semaines de sa participation, l’équipe cadette guinéenne est-elle vraiment prête à représenter dignement les couleurs du pays devant le brésil (3 fois vainqueur 1997, 1999 et 2003), l’Angleterre (quart de finaliste en 2007) ou encore la Corée du Sud ( quart de finaliste en 1987 et 2009) ?

Il est sur et certain que l’équipe guinéenne a bénéficié d’un bon cadre de préparation point de vue timing, c’est qui d’ailleurs n’est pas une coutume grâce à l’implication du président du Horoya Antonio Souaré. Comme on le dit souvent, « celui qui veut voyager loin ménage bien sa monture ». Tout le temps que les cadets guinéens ont fait à Al Jadida où ils y sont depuis plus de 3 mois, qu’est ce qui a été logiquement fait en termes de préparation ? Si disputer un certain nombre de matchs amicaux avec des équipes cadettes et juniores permet de jauger la forme d’une équipe, tant mieux.

Après le parcours des cadets guinéens lors de la dernière CAN U17 notamment la demi-finale lamentablement perdue face au Mali, le masque était tombé quant à la capacité de cette équipe de résister à la pression et de bousculer son adversaire. Aujourd’hui pour beaucoup de guinéens, au-delà de la préparation, il était indispensable de renforcer cette équipe par des jeunes talents évoluant un peu partout en Europe dans des équipes U17 et qui ont des origines guinéennes. Mais fort malheureusement à l’allure où vont les choses, on ne verra certainement pas des nouvelles figures dans cette équipe. Les efforts fournis dans ce sens sont quasi insignifiants et la volonté affichée n’inspire pas confiance. Les responsables directs préfèrent plus tôt continuer avec le même groupe en guise de récompense pour pouvoir profiter des primes et de voyage. Pourtant, on devrait centrer l’essentiel sur les performances où qu’elles soient pour permettre à la Guinée de mieux disputer cette Coupe du Monde U17.

 

La première sortie des cadets guinéens sera face à l’Angleterre le 17 octobre prochain à partir de 12h.

 

 

 

Pathé Diallo

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique