SYLI : IBRAHIMA TRAORE, VERS UN RETOUR IMMINENT !

ibouclAbsent depuis Janvier 2015, au lendemain de la CAN Equato-Guinéenne, Ibrahima Traoré devrait très bientôt revenir au sein de l’effectif du Syli National de Guinée. Préférant mettre entre parenthèse la sélection, après avoir pointé du doigt les problèmes organisationnels de l’équipe, le capitaine du Syli serait aujourd’hui sur une voie de retour, non sans des discussions longuement menées avec plusieurs acteurs du cuir rond guinéen…

Dans un entretien qu’il a accordé à notre rédaction ce week-end, le joueur du Borussia M’Gladbach a reconnu que les choses évoluent positivement pour son retour en sélection : « J’ai discuté avec le coach. Il y’avait un mal entendu, on s’est tous les deux expliqués d’un ton posé. C’est déjà mieux qu’il y’a quelques semaines. Je pense que le discours a changé et c’est tant mieux, dans le but de faire évoluer les choses. »

Mais avant de faire son come-back au sein du Syli, Ibrahima Traoré n’oublie pas pourtant autant les raisons qui l’avaient poussé à jeter l’éponge à un moment : « C’est difficile de quitter son club ici en Europe où tout est étudié au détail prêt, et partir là-bas avec des gens qui ne font rien pour que les choses évoluent. A la CAN, on a vu les équipes d’Algérie ou de la Côte d’Ivoire, c’est très bien organisé, bien structuré. Pourquoi pas nous ?! Alors que nous sommes une équipes avec la prétention d’aller titiller ces grands du continent. Il faut que chacun y mette du sien pour faire évoluer les choses. C’est seulement comme cela qu’on pourra avancer… »

Lui qui n’a cessé d’être la cible de plusieurs médias depuis son abandon du navire guinéen, notamment celle de la ministre des Sports, Domani Doré, le natif de Conakry comprend certaines réactions : « Je comprends que les supporters soient déçus, et je suis sensible au fait qu’il y’ait des gens qui partent chez moi en Guinée pour manifester en faveur de mon retour au sein de la sélection. Mais ceux qui disent que je ne suis pas patriote, ou que je n’aime pas la Guinée, etc. Je mets quiconque au défit de prouver qu’il est plus patriote que moi, avec tous les actes et sacrifice que je réalise pour mon pays. J’ai toujours donné la priorité à l’équipe nationale, même lorsque j’étais menacé ici dans mon club, avec le problème d’Ebola, j’ai toujours dit à mes dirigeants que je partirai en sélection. Donc moi je sais les sacrifices que je fournis pour défendre les couleurs du Syli. Maintenant ceux qui veulent parler, peuvent se faire plaisir. Mais je répète bien, je mets quiconque au défit de prouver qu’il est plus patriote que moi ! »

Le jouer est également revenu sur les relations entre lui et Kamil Zayatte. Ce dernier dans un entretien accordé à certains médias n’avait pas ménagé ses mots pour tirer à boulet rouge sur le capitaine du Syli durant la CAN. Ce dernier, assure que toute cette histoire relève désormais du passé : « J’ai parlé pas plus tard qu’avant hier (Mardi) avec Kamil. Je lui ai dit ce que j’avais à lui dire, et ce qui ne m’avait pas plu. On s’est expliqué calmement, et ce mal entendu est désormais une mauvaise histoire. Ils ont dit que je ne viens pas en sélection si Kamil est appelé (Rire). Ba, la preuve, il n’a pas été pris et je ne suis toujours pas en sélection je crois… »

Absent sur le terrain, le capitaine du Syli n’a pas pour autant les idées ailleurs. Il suit les matchs de ses coéquipiers avec un goût de déception après les deux mauvais résultats enregistrés en éliminatoires de la CAN2017 : « Je ne suis pas dans l’équipe mais je suis tous les matchs du Syli. En tant que guinéen j’ai honte, et ça me fait très mal qu’on perde face au Swaziland ! On est la Guinée quand même. Perdre chez nous (le match s’est joué au Maroc car le Syli ne peut pas accueillir ses matchs à Conakry pour cause d’Ebola) face au Swaziland, ça me fait très mal au coeur. Ce n’est pas parce que je suis absent que je souhaite qu’ils perdent, non. Je veux qu’on gagne nos matchs, qu’on réalise un bon parcours et qu’on atteigne nos objectifs. »

Absent pour les deux matchs amicaux à venir pour le Syli National, le joueur devrait faire son retour pour le troisième match des éliminatoires, à Casablanca, face au Malawi, le 23 Mars prochain…

Alpha BALDE

@alphabalde91

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*