GUINEE – NAMIBIE : SUBLIMINAL NABY KEITA !

L’histoire vient de se répéter au stade Mohamed V de Casablanca. Comme en 2008, lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010, la Guinée vient de mettre un terme au rêve namibien d’entrevoir les portes d’une phase finale de coupe du monde. Grâce à un excellent Naby Kéita, le Syli National de Guinée poursuit son chemin dans ses éliminatoires (2-0).

Dès l’entame du match, le Syli donne le tempo. Lass, comme on le connait, part dans une course dont lui seul a le secret. Le joueur du Rayo Vallecano sert Naby Kéita à l’entrée de la surface. Ce dernier voit son tir repoussé par le gardien namibien. C’est le début d’une soirée cinq étoiles pour le petit protégé des RedBull Slazburg. Mais ce début de match sur des chapeaux de roues côtés Syli sera trompeur, car les hommes de Luis Fernandez vont baisser les pieds. Ce qui redonnera de la confiance aux namibiens. Juste avant la pause, Naby Yattara est tout heureux de voir la tentative en solitaire de l’attaquant namibien s’écrasé sur la transversale de son but. Mais c’est finalement le Syli qui ouvre le score, à deux minutes de la pause. Naby Kéita déstabilise le milieu de la Namibie et se fend d’une merveille de passe qu’Idrissa Sylla transforme sans se faire prier (43è; 1-0).

Au retour des vestiaires, Lass Bangoura pourtant en jambes, mais touché au genou d’après nos infos, est remplacé par Soumah. Le Syli veut tuer le match, mais commence à se montrer maladroit devant le but. Ibrahima Sory Conté, lui, est près de donner un bol d’air aux siens juste à l’heure de jeu. Mais son tir est capté en deux temps par le gardien namibien. Derrière, les visiteurs croient en leur chance et commencent à bousculer l’arrière garde guinéenne qui n’arrive plus à écarter le danger pendant longtemps. A la 64è, il aura fallu toute la vigilance de Sékou Condé pour éviter le pire, alors que les namibiens combinaient tranquillement dans la surface du Syli. Trois minutes plus tard, Hotto, sur un long ballon depuis le milieu de terrain, devance le portier guinéen. Mais sa tête s’élève plus haut que la transversale de Japonais…

Chaque orchestre sur scène a son soliste. Et décide de le sortir quand tout va mal. A dix minutes du terme, Naby Kéita récupère un ballon et avance vers le but namibien. Sa passe est repoussée par l’arrière garde adverse, et le ballon lui revient dans les pieds. Un contrôle, une accélération, un plat du pied droit et l’affaire est pliée. Comme le symbole d’un talent qui est entrain d’éclore dans le jardin du Syli (79è; 2-0).

Avec ce succès 2-0, le Syli vient donc de composter son billet pour la phase de groupes des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Le tirage au sort de ces phases de groupes sont prévus au moins de Juin d’après les informations que nous disposons.

Alpha BALDE

@alphabalde91

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique