CLASSICO : LE BARCA HUMILIE LES MERENGUES…

C’est privé d’un Messi de retour de blessure, entré en cours de jeu, que le FC Barcelone a dicté sa loi sur la pelouse de Bernabeu (4-0). Grâce à un doublé de Luis Suarez (10è, 73è), de Neymar (39è) et d’Iniesta (52è), les hommes de Luis Enrique n’ont jamais douté face à un Real totalement méconnaissable, et réduit à dix après l’expulsion d’Isco (83è). Leader, le Barça a désormais six points d’avance sur son dauphin du Real Madrid !

Bien entré dans son match, c’est les visiteurs qui vont trouver la faille. Sergi Roberto déséquilibre l’axe du Real, et sert parfaitement Luis Suarez. Le buteur uruguayen d’un extérieur du pieds droit dont il a le secret trompe Navas (10è). Une demi-heure plus tard, alors qu’ils dominent littéralement la rencontre avec plus de 60% de possession de balles, c’est au tour de Neymar de corser le score. Iniesta trouve le brésilien qui se charge d’inscrire dixième but, sur les dix neuf derniers inscrits par son club.

Au retour des vestiaires, le Real revient avec de meilleurs intentions. On croit à la réduction du score, lorsque Marcelo gagne du terrain sur son couloir et pénètre dans la surface blaugrana. Le latéral brésilien choisit de tirer, alors qu’il aurait pu servir ses coéquipiers devant le but. Une minute plus tard, c’est James Rodriguez qui sollicite Claudio Bravo, mais sans réussite. Alors que le Real semble mieux armé pour revenir dans le match, c’est le Barça qui se montre plus fort. Sur une excellente talonnade de Neymar qui trouve Iniesta, le capitaine blaugrana se meut cette fois-ci en buteur. L’international espagnol réussit un but et une passe décisive, une première pour lui dans un classico…

Le Real est complètement baladé sur sa propre pelouse. Même Cristiano Ronaldo semble dans un mauvais jour. Le portugais est trouvé sur un excellent contre mené par Bale, mais il bute sur Claudio Bravo (68è). Mais à un quart d’heure du terme, Suarez qui avait ouvert le bal, décide de le fermer. Messi, entré en cours de jeu, trouve Alba qui décale l’uruguayen à la limite du hors jeu. L’ancien attaquant de Liverpool fixe Navas avant de loger son ballon au fond du but. 4-0 ! Une humiliation pour le Real qui entend son propre public le couvrir de sifflets… Comme un symbole de cette soirée sombre, Isco, entré en cours de jeu, est auteur d’une vilaine faute sur Neymar. Le joueur espagnol sera logiquement expulsé à quelques minutes du terme.

Les Socios n’auront pas assisté à la manita comme ce fût le cas, un soir de Novembre 2010, mais ce soir également, l’humiliation était palpable sur la pelouse du Bernabeu…

Alpha BALDE

@alphabalde91

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique