CHAN 2016 : LA TUNISIE ET LA GUINÉE SE NEUTRALISENT

agogoOpposée ce lundi à la Tunisie pour sa toute première sortie au CHAN Rwanda 2016, la Guinée a réalisé un grand exploit cet après midi à Kigali. Menés par deux fois, les locaux guinéens ont su remettre les pendules à l’heure grâce à l’inévitable Alseny Camara « Agogo ».

Avec un début de match un tout petit peu timide, la véritable première occasion sera néanmoins guinéenne grâce à une frappe manquée d’Alseny Camara « Agogo » qui rate complètement le cadre (11 ‘). Dominant toute la demi-heure de jeu, les Aigles de Carthage vont louper à leur tour deux bonnes occasions de but sur des actions bien construites depuis les cotés (18’ et 22′). Avec une parfaite maitrise du ballon, les tunisiens verront leur travail récompenser juste à la 33e minute. Bien décalé par son latéral droit, Ahmed Akaichi réussit à tromper la défense guinéenne d’un joli but du talon (1-0). Obligé de jouer dans son camp avec le pressing haut de l’adversaire, le Syli national ne tardera pas à se faire violence et construire son jeu. Avec un bon ballon récupéré depuis la moitié du terrain, Aboubacar Sylla « Iyanga » est bien décalé dans l’axe où il élimine son vis-à-vis avant d’adresser un centre en retrait à Alseny camara « Agogo » qui égalise pour la Guinée (1-1,42’). A quelques minutes de la pause, le Syli local aurait pu inscrire un second but dans les ultimes minutes. La maladresse de ses attaquants permet à la Tunisie de partir aux vestiaires avec ce score de parité.

 

A la reprise, les tunisiens reviennent comme ils avaient démarré le match. Ils procèdent par des contres rapides notamment sur les cotés et obligent la défense guinéenne de joueur plus bas. Cette tactique sera récompensée dès la 51e minute. Décalé sur le coté droit, l’attaquant des Aigles locaux contrôle parfaitement son ballon avant de tromper Aziz Keita qui ne pouvait rien faire sur ce plat du pied (2-1). Ahmed Akaichi inscrit son doublé de la partie. Avec les entrées de Jean Mousté à la place d’Ibrahima Sory Soumah et d’Aboucar Kilé Bangoura à la place de Boniface Haba, la Guinée impose son jeu et domine la partie. Avec des tirs manqués de Sankon et Kilé, le Syli local semblait avoir déjà perdu ce match mais c’est sans compter sur le natif de Kamsar, « Agogo ». A 8 minutes de la fin du temps réglementaire, les guinéens remettent les pendules à l’heure. Sur un corner bien tiré, Alseny Camara profite d’une remise de la tête de son partenaire pour mettre le ballon au fond des filets (2-2). Comme l’attaquant tunisien, le joueur de Kaloum réalise son doublé dans le match.

Une bonne sortie du Syli local qui affrontera le Niger le 22 janvier prochain au compte de son deuxième match du groupe C.

 

Pathé Diallo

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique