COUPE NATIONALE : DUEL DEJA LANCE ENTRE HOROYA ET COYAH

 

stade-du-28-septembre-500x322« Nous sommes très sereins pour cette finale face au Club Olympique de Coyah, on n’a pas la pression, nous avons raté le titre cette saison et tout ce qui me reste c’est ce match et je suis prêt à tout pour sauver le club »dixit Théophile Bola entraineur du Horoya.

 

A seulement quatre jours de la finale de la 55ème édition de la coupe nationale Guinée Games, le duel à distance est déjà engagé entre les deux protagonistes le Horoya AC 5 fois vainqueur de cette compétition et le Club Olympique de Coyah qui se retrouvent ce vendredi 29 aout 2014 au stade du 28 septembre pour l’issue finale de cette compétition.

Pour le franco Congolais ,Théo Bola, il n’éprouve aucune pression dans cette finale car lui et sa troupe sont très sereins et la seule manière de sauver son équipe (vainqueur de ce même trophée la saison dernière) est de remporter cette finale pour avoir une place en compétition africaine (coupe de la CAF ndlr) et poursuivre le rêve du club qui est celui d’inscrire une page de son histoire dans le football africain comme le souligne très souvent son président Antonio Souaré. Mais pour réaliser cette performance, il faudra se réveiller tôt pour arrêter le rêve de tout Soumbouya.

 

« Pratiquement nous sommes à 70 % des préparatifs, au jour d’aujourd’hui toutes les dispositions sont prises pour aborder cette finale, il ya même des gens qui passent de porte à porte mais aussi dans les marchés pour récolter des fonds afin de nous mettre à l’aise pour remporter cette finale » souligne Cissé Ben Daouda (Engagé).

 

Le Club Olympique de Coyah jouera à l’aise et déterminé dans cette finale parce qu’il n’était pas forcement attendu à cette étape de la compétition .Le point fort de ce club que toute la localité de Coyah chérit aujourd’hui est qu’il a éliminé deux clubs de ligue 1 (Espoir de Labé et la Sag de Siguiri). Certes l’équipe n’était pas connue pour en arriver là mais pour tout amoureux de foot voir cette équipe jouer vous mettra à l’aise grâce à son organisation et sa discipline tactique. Selon l’entraineur du Club, il restera fidèle à son 4-3-3 pour essayer de jouer au ballon et créer le danger devant les buts adverses. Le seul souci de Coyah est qu’un de ces cadres (Youssouf Camara) souffre de paludisme et qui continue à se soigner et pourrait donc être indisponible pour cette rencontre.

 

Sur le papier il n’ya pas match certes entre le Horoya et Coyah mais personne ne peut parier sur qui gagnera la 55ème édition de cette coupe nationale Guinée Games 2014 avant le jour J que tout le public sportif guinéen attend avec beaucoup de passion.

Pathé Diallo

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique