IBRAHIMA TRAORE : « Razzagui est le joueur guinéen le plus fort »

ibouA un peu plus d’une semaine du début des éliminatoires pour le Syli National, le vice capitaine de l’équipe prend la température au tour de lui.

Le nouveau joueur du Borussia M’Gladabach a évoqué le cas de ses deux coéquipiers blessés et qui ont dû déclarer forfait pour les deux matchs à venir de l’équipe nationale « C’est forcément un coup dur. Mais d’autres joueurs auront leur chance, même si c’est dommage surtout vu l’état de forme actuel qu’ils avaient, notamment Yattara. ». Si pour tous les observateurs ces deux forfaits, ajoutés à la suspension du capitaine Kamil Zayatte, risquent de donner une autre tournure aux prochaines échéances du Syli National, notamment celle face au Togo, le joueur de la Bundesliga préfère tempérer et rappeler que l’équipe a du répondant « On a joué et on a gagné contre l’Iran, en match amical, sans les trois. Et même sans Razzagui si on l’ajoute. C’est sûr que j’aurai préféré qu’ils soient tous là. Mais maintenant on doit faire sans eux, c’est comme ça. ».

Qui dit forfait dit remplacement des joueurs qui vont rester sur le flanc. Si Michel Dussuyer, contacté par notre rédaction, se donne jusqu’au week-end pour valider ses choix, Traoré lui dégage déjà quelques pistes « Ce n’est pas mon rôle de faire une liste. Mais moi je prendrai toujours Razzagui. Ce n’est pas une parole d’ami ou quelque chose du genre, non. Pour moi, c’est le joueur guinéen le plus fort. Sinon j’aime beaucoup le jeu de Mathias Pogba aussi. ».

A chaque liste de Michel Dussuyer, la grande interrogation tourne toujours autour de la venue ou non de Kévin Constant. Le nouveau joueur de Trabzonspor dans le championnat turc fait toujours autant parler de lui. Un état de fait qui pousse plusieurs observateurs à ne plus vouloir de l’ancien milanais dans le groupe du Syli afin d’éviter une mauvaise ambiance. Mais le sélectionneur français ne l’entend pas de cette oreille. Il l’a toujours martelé « on ne peut pas se passer du talent de Kévin Constant ». Pour le vice-capitaine du Syli National le débat n’a pas lieu « Je ne me prononce pas sur ça. C’est un sujet qui me fatigue. Mon rôle en tant que vice capitaine c’est de faire avancer les choses, pas m’étendre sur un cas personnel. ».

Alors que le match face au Togo ne se jouera pas à Conakry suite à une demande de la CAF et à la menace du virus Ebola qui sévit dans le pays, « Ibou » semble déjà nostalgique de son magnifique public du stade du 28 Septembre de Dixinn « Le Maroc c’est un bon choix au niveau des infrastructures. Mais ça ne remplacera jamais l’ambiance de Conakry ». Aux ressortissants guinéens basés au Maroc de relever le défi et transformer l’enceinte du stade Mohamed V en théâtre des victoires du 28 Septembre.

 

Alpha BALDE

Un commentaire

  1. je me demande prkoi le coach ferme les yeux sur le cas razzagui; micael dyrestam qui veut tjrs jouer pr la guinee malgre les multiples tentaves de la fede suedoise , bouna sar , fode koita , cheik doukouré , , antoine conté, yalani baio de liverpool etc….. le coch doit ouvrir les yeux parceque on constate bcp de faiblesse certains poste ….vive la guinee et allez le sily

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique