Horoya AC : La famille de Sékou Amadou aurait demandé pardon pour son retour, clame le président !

Voilà trois longue années que les amoureux du cuir rond guinéen l’avait perdu du regard. Promis à un bel avenir dans le football guinéen, Sékou Amadou Camara « Trézéguet » avait disparu des radars. Préférant tenter sa chance en Europe, comme la quasi-totalité de ses compères africains, le meilleur buteur du championnat national en 2014 (12 réalisations) est finalement revenu au pays.

Un retour que le président de son ancien club, qu’il devrait d’ailleurs rejoindre les heures à venir, Antonio Souaré a tenu a expliqué chez nos confrères de Conakrysport « Je ne retiens pas un joueur qui ne veut pas jouer chez moi. J’avais un joueur, du nom de Trezeguet (le surnom de Sékou Amadou, ndlr), il était le meilleur buteur. Il est parti faire un tour en Belgique, en Bulgarie et ailleurs avant de se retourner. Toute sa famille est venue demander pardon pour l’accepter à nouveau. Il doit intégrer l’équipe très prochainement (ndlr : entretien réalisé après le match US Gorée – Horoya AC à Dakar) », a-t-il martelé. 

Doit-on se rappeler du cas de Ben Youssouf qui avait ouvertement pointé du doigt son président qui l’avait empêché de faire une carrière en Europe ? Ou encore récemment, la polémique suscitée par le jeune Sankoh qui avait ouvertement pointé du doigt la mauvaise gestion de son cas, par les dirigeants de son club.

Alpha BALDE

@alphabalde91

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique