CAF : LE ROI EST MORT…

29 ans ! Presque trois décennies que le camerounais dirigeait la Confédération Africaine de Football (CAF). Ce Jeudi, à Addis-Abeba, une page de l’histoire du football africain vient incontestablement de se tourner. Grandissime favoris, Issa Hayatou s’est vu amené au tapis par son seul challenger Ahmed Ahmad, le malgache (34 vois contre 20).

55 fédérations étaient réunies ce jeudi dans la capitale ethiopienne. Si tout le monde s’attendait à ce que le présidenr sortant brigue un huitième mandat, son rival malgache n’a pas cessé de clamer durant toute la campagne son envie d’y croire, et des promesses de plusieurs fédérations qui allaient voter pour lui. Les promesses ont visiblement été tenues, puis qu’Ahmed Ahmad devient le nouvel homme fort du football continental.

A la tête de la CAF depuis 1988, Issa Hayatou devra désormais lâcher le flambeau, à une nouvelle génération qui s’installe devant les commandes du foot africain…

La rédaction

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique