ENQUETE / SYLI NATIONAL : LAPPE BANGOURA lâché par son vestiaire, et sacrifié ?

Depuis la publication de sa liste il y’a un peu plus de 48h, Kanfory Lappe Bangoura est le sujet le plus débattu chez les observateurs foot du pays. Journalistes, consultants, supporters, tous semblent passionnés par la dernière liste du sélectionneur local qui est loin de faire l’unanimité chez les fans du  Syli National. Mais l’ancien coach du Horoya aurait-il les mains liés ? Serait-il le seul responsable de tous ces noms présents sur cette liste ? Une chose reste certaine, certains joueurs, eux, semblent avoir déjà jeter l’éponge, et prépareraient déjà l’après Lappe avec l’équipe nationale…

Jusqu’à quand va tenir le feuilleton Lappe Bangoura à la tête du Syli National ? Arrivé en sauveur, après la démission de Luis Fernandez au mois de Mai dernier, le sélectionneur national s’est vu confirmé à la tête du Syli, par le Ministre des Sports et le Comité de Normalisation qui avait en charge la Féguifoot, avant la mise en place d’une nouvelle équipe il y’a quelques semaines.

Certains joueurs ne voudraient plus venir…

Mal embarqué dans les éliminatoires de la Coupe du Monde, avec deux défaites après deux sorties, le Syli est mal embarqué. Une situation que Lappe n’a pas réussit à renverser à domicile, face à la RDC, malgré une très belle copie produit par ses joueurs. Ces mêmes joueurs qui d’après nos informations ne comprennent pas le comportement du coach du Syli, une fois le regroupement achevé. D’après plusieurs témoignages venant du vestiaire, le sélectionneur du Syli reste sans contact avec ses joueurs. Des explications qui nous rappellent des propos tenus, par un certain Mohamed  Mara lors de sa première convocation, à notre rédaction : « Je n’ai pas eu le coach au téléphone, ni personne. J’ai juste vu la liste oú il y’a mon nom avec les 22 autres joueurs. Pour l’instant je suis donc muet, voilà », lâchait-il le 28 Octobre dernier.

Malgré son démenti devant la presse quelques jours après, la franchise du néo-international de Lorient ne laissait place à aucun doute. Ces même témoignages pointent du doigt le fait que le coach fasse appel à des joueurs blessés avec leurs clubs respectifs (Ibrahima Traoré et José Kanté étaient tous deux blessés, et inaptes pour les deux prochains matchs amicaux. Mais ils se sont vus sélectionnés par Lappe, ndlr). Certains joueur témoignent d’ailleurs n’avoir jamais eu des nouvelles du coach, ou de son staff, depuis le soir du match face à la RDC.

Le coach du Syli aurait-il une envie de bâtir son Syli à lui ? des voix à l’intérieur du vestiaire n’en penseraient pas moins. Alors que Mohamed  Yattara a retrouvé un semblant de forme depuis sa venue à l’AJA (le joueur joue désormais, et est en jambe), qu’Idrissa Sylla continue de marquer son territoire en Angleterre, ou que Naby Yattara s’est montré en état de grâce à chaque fois qu’il a répondu à l’appel du Syli, ces cadres-là se voient tout simplement écartés, pour faire appel à des novices. A comprendre les témoignages recueillis par notre rédaction, certains joueurs souhaiteraient rapidement que la nouvelle équipe de la Fédération Guinéenne de Football trouve un nouveau coach au Syli…

Lappe seul responsable ? Pas vraiment…

Son choix au Mois de Mai dernier avait surpris un petit peu les observateurs. Alors qu’Amara Simba était pressenti pour mener la transition, l’homme fort des coulisses du Syli, Antonio Souaré avait tout simplement préféré l’écarter, pour récompensé son ami de longue date. Kanfory Lappe Bangoura. Une amitié qui aura raison des challenges sportifs qui attendent le Syli ? C’est certainement le ton donné au mois de Novembre, lorsque lors d’une réunion entre le département des Sports, et le Comité de Normalisation, Lappe Bangoura se verra confirmé à la tête du Syli, alors que les résultats précédents du sélectionneur ne constituaient un avantage à ce moment.

Des proches du sélectionneur, et certains joueurs n’hésitent pas à dire clairement que l’homme d’affaires, et désormais Président de la Féguifoot s’immisce de façon directe dans les listes proposées par le sélectionneur qui, lié d’amitié et se sentant redevable (?) -Lappe Bangoura a suivi sa formation en France, comme certains techniciens en ce moment, sous les frais payés d’Antonio Souaré- accepte les changements proposés. Une voix du vestiaire allait jusqu’à nous confier que le coach Lappe Bangoura l’aurait appelé après une non convocation, pour s’excuser, et dire qu’il était bien dans sa liste. Mais que « le boss n’en veut pas »…

Après la publication de la dernière liste pour les deux prochains matchs amicaux, certains membres du  staff technique aurait émis leur souhait de partir au sélectionneur national. Mettant en avant leur désaccord avec des noms figurant sur cette liste. Ne se sentant plus important dans le choix des joueurs…

Depuis le départ de Michel Dussuyer à la tête du  Syli National, le Syli traverse, dans sa gestion, des eaux on ne peut plus troubles. Une mission que la nouvelle équipe dirigeante du football guinéenne a promis de mener à bien. Il est vivement temps de sauver le navire du Syli, avant qu’il ne coule…définitivement !

La rédaction

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique