CAN 2023 : Vers un retrait de la compétition à la Guinée ?

Alors que Issa Hayatou est désormais parti, l’heure est au soulèvement des interrogations dans le football africain. Accusé d’avoir favorisé son pays, le Cameroun, pour l’organisation de la CAN 2019 au détriment de l’Algérie, notamment, Issa Hayatou laisse des dossiers que le nouveau président promet de revoir.

Le 7 Avril dernier en Afrique du Sud, Philip Chiyangwa le Président du Cosafa (Conseil des Associations de Football en Afrique Australe) qui regroupe 14 pays, a pointé du doigt le manque de professionalisme avec lequel les CAN 2019 (Cameroun), 2021 (Côte d’Ivoire) et 2023 (Guinée) ont été attribuées. Pour le puissant homme d’affaires zimbabwéen, une comission d’enquête devrait être mise en place pour revoir les critéres d’attribution de ces compétitions. La plus pointée du doigt reste celle de 2023. En effet, en Septembre 2014, le pays hôte de la 34e édition ne devait pas être communiqué. La CAF, avec Issa Hayatou à sa tête à l’époque aurait donc fait entorse au règlement. Philip Chiyangwa est un des soutiens de premier rang du nouveau président de la CAF, Ahmad. Ce dernier était d’ailleurs présent à cette conférence en Afrique du Sud. Assurant à la COSAFA ètre avant tout un des leurs, avant d’être le président de la CAF.

D’aprés les informations glanées par notre rédaction, le nouveau boss de la CAF aurait deja demandé de rencontrer les fédérations des trois pays concernés par cette plainte.

La rédaction

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique