Syli National : Le bilan très mitigé de Lappe Bangoura !

Sily National : Le Bilan de Lappé à la tête de la sélection Nationale…

Ce 17 Janvier, après une élimination assez précoce de l’équipe guinéenne au CHAN 2018, le comité exécutif de la Fédération Guinéenne de Football a remercié le sélectionneur national Kanfory Lappé Bangoura. Retour sur l’épopée du technicien guinéen à la tête de l’équipe nationale.

Intérimaire depuis le départ du Français Luis Fernandez en mai 2016, puis confirmé en Juillet en tant qu’entraineur principal à la tête du Sily National, «Lappé» avait pour mission, à court terme, de qualifier le Syli national pour la première fois de son histoire à une phase finale de Coupe du monde. Et à long terme de reconstruire une équipe compétitive en vue de la CAN 2023, que le pays organise. Cependant, les choses ne se sont pas déroulées comme prévues, et l’homme a connu assez de périples…

De son vrai nom Mohamed Kanfory Bangoura, né un 25 Octobre 1961, «Lappé» comme on le surnomme, est titulaire de 3 licences de la CAF (C en 2009, B en 2015 et A en 2016), à son actif, des tas de titres nationaux et une première qualification historique pour le Championnat d’Afrique des Nations avec l’équipe locale de la Guinée en janvier 2016.
Il réussit même à atteindre les demi-finales du CHAN au Rwanda, face à la RDC, le futur vainqueur (1-1, 4-5 aux tirs au but).

Mais à la tête de l’équipe première, le constat est plutôt amer. La Guinée de Lappé termine dernière de sa poule lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2018 après 5 défaites en 6 rencontres avec des scores humiliants et des scénarios catastrophiques, dans un groupe composé de la Tunisie, de la RDC et de la Libye.

Même durant les matchs amicaux, les résultats restent poussifs (1 seul match gagné en 3 sorties). Chose qui lui vaudra très logiquement sa perte de cote chez le public sportif guinéen qui attend impatiemment son limogeage. Même s’il commence la qualification pour la CAN 2019 sur une bonne note en allant s’imposer chez les ivoiriens (2-3).

Le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2018, était en quelques sortes une seconde chance pour le technicien guinéen. Après une brillante phase de qualification avec le Sily local, ponctuée notamment par quelques performances spectaculaires, contre la Guinée Bissau (3-1, 7-0) et surtout au Sénégal (5-0 à Conakry) après une défaite à Dakar (1-3).
Mais cette campagne tournera au désastre. L’équipe guinéenne perd ses deux premiers matchs (contre le Soudan, puis contre le Maroc) et se voit déjà éliminée de la compétition. Cette goutte de trop fera couler le vase. Au lendemain de la déroute, Kanfory «Lappé» Bangoura est limogé ainsi que tous les entraineurs des différentes sélections guinéennes.

Le passage de Lappé à la tête du Sily National sera aussi marqué par de nombreuses polémiques notamment avec certains cadres de l’équipe première qui payeront au frais de leur non convocation en sélection des mois durant. Mais surtout son histoire reste tachée de beaucoup de rumeurs selon lesquelles, les places en sélection seraient vendues (sélection sur fond d’arrangement financier).
En tout cas, le feuilleton Lappé même après son règne, est loin d’être terminé.

Ibrahima Kalil Kouyaté

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique