Horoya AC : Assante se livre !

Horoya AC : « Les premières sensations de la nouvelle recrue Godfred Assante »

Après deux semaines d’entraînement au sein du collectif du Horoya AC, le colosse ghanéen Godfred Assante a évalué ses chances par rapport à la forte concurrence au sein du club.

Ce n’est une information pour personne, le fait de savoir que l’effectif du HAC soit pléthorique avec de fortes rivalités, c’est ce que le footballeur ghanéen récemment débarqué dans la capitale guinéenne vient de découvrir à ses dépens. Assante assure néanmoins qu’il aura bientôt sa place.

Après ces débuts avec le groupe de préparateurs physique du club et ses premières séances de travail intensif avec ses nouveaux coéquipiers, Assante s’adapte petit à petit et paraît plus que confiant pour la suite : « Je viens d’arriver dans le groupe. Mais avec ces quelques jours de travail, je crois bien évidemment  avoir une grande chance de gagner une place. Je savais avant d’arriver qu’il existe beaucoup de défenseurs. Ce sera le cas en travaillant d’avantage en intensité, en concentration surtout, comme il est de coutume chez moi. L’atout aussi c’est le staff qui a la qualité pour nous aider à atteindre vite la performance, à travers ses différents exercices qu’il nous propose à chaque fois » nous confie-t-il.

Avant d’ajouter qu’il est prêt et à l’habitude de ce genre de défis :
« Je sais qu’il existe bien évidemment des rivalités à outrance au sein de tous les clubs phares de chaque pays. Je suis déjà passé dans des clubs aussi chauds, avec des pressions. Mais comme je le dis, seuls mon engagement et mon travail me permettront de m’en sortir. Parce que j’ai un défi à relever, celui  de mériter la confiance accordée à ma personne pour étoffer la défense. Je suis persuadé qu’avec ce staff compétent, ça ira vite pour moi… ».

La bataille est déjà lancée en ce qui concerne le chantier de la defense du Horoya AC où seul, le malien Marius Assoko semble se démarqué. Pour le reste, Aboubacar Gal Camara a certes un bagage considérable en expérience, mais n’a plus ces jambes de 20 ans. Thierno Camara, malgré ces bonnes prestations, n’a toujours pas la confiance de Zvunka. Rajouter à cela les blessures et les erreurs à répétition d’Ibrahima Aminata Condé dans les grands rendez-vous.

Ce qui promet déjà à la nouvelle recrue, si seulement si, il réussit à passer le cap de la communication qui est sans doute le plus important. Bonne bataille Assante !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Regie Publicite Afrique